Examens

Juppé prône un bac ramené à « 4 ou 5 épreuves »

Alain Juppé a promis que s’il devenait président de la République en 2017, il ferait tout pour réduire le baccalauréat à 4 ou 5 épreuves.

Candidat à la primaire des « Républicains », Alain Juppé a donné son avis sur l’école. Il propose de diminuer le coût du baccalauréat en baissant le nombre d’épreuves auxquelles, les candidats devront participer.

Répondant aux question du Parisien, le maire de Bordeaux a indiqué qu’il allait se concentrer sur l’école primaire et réduire à quatre ou cinq épreuves le baccalauréat. Une proposition qui ne manquera pas de faire réagir plus d’un.

D’après l’ex Premier ministre, de droite, avec cette réforme l’État va économiser plusieurs millions d’euros.

Cette idée n’est pas nouvelle, car un autre ex premier ministre, François Fillon qui va aussi prendre part à la primaire Les Républicains, avait proposé de créer un baccalauréat, composé de quatre épreuves seulement.

« Pour éviter qu’il y ait un nombre important d’étudiants qui échouent en première année d’université, il faudrait solidifier, le contenu du baccalauréat et simplifier son organisation avec quatre épreuves, tout en renforçant le niveau d’exigence », indiquait François Fillon qui fut ministre de l’éducation dans le gouvernement Chirac. Cependant, il n’a jamais pu mener cette réforme.

PrécèdentSuivant
Pauline
Pauline, 25 ans, étudiante en Psychologie à l'Université de Lyon 2. J'ai également fait 3 années (perdues) en école de commerce avant de "vraiment" découvrir ma voie, dans laquelle je suis épanouie.