Logement

Logement étudiant : les prix des loyers en hausse en Île-de-France

D’après une étude menée par le site de location étudiant.fr la ville universitaire la plus chère est celle de l’Île de France. En fait, le site a mené une étude afin de faire une comparaison des prix des loyers studios et les deux pièces dans les 42 plus grandes villes universitaires françaises. Et parmi celles-ci, la plus chère est celle de l’Île-de-France.

Alors que la rentrée scolaire et universitaire n’est plus loin, les étudiants doivent penser aux modalités concernant leur année universitaire.

Ce qui inquiète premièrement les étudiants quand ils quittent le domicile familial c’est trouver un logement. Et il faut bien, car l’enjeu est considérable car la réalité n’est pas la même dans les différentes villes.

Le baromètre du site de Location-etudiant.fr, indique que le prix d’un studio deux pièces à Agen coûte 408 euros, à Rouen, le loyer d’un studio coûtera 400 euros. Et si un étudiant a obtenu un logement à Boulogne-Billancourt il devra débourser 810 euros soit le double des villes précédemment citées !

Des prix onéreux en région parisienne

Mais les plus prix les plus élevés sont à noter en région parisiennes où la location d’un studio coûte 602 à Clamart, 810 euros à Boulogne. Pour prétendre s’installer à Montrouge, un étudiant devra dépenser 868 euros et 1246 euros à Courbevoie.

Mais parmi les 15 villes d’Île de France étudiées, c’est à Clamart où les prix des loyers ont baissé pour un T1 soit une diminution de 11,13% comparé à 2015 où un loyer coûtait plus de 602 euros. C’est également le cas de la ville de Montrouge où la location d’un deux pièces a baissé de 22,7%. Par contre, à Boulogne-Billancourt un studio a connu une hausse de plus de 11,11% par rapport à l’année passée et de plus de 6% pour un deux pièces à Courbevoie 6%.

Un T2 coûte 1301 euros à Paris

En général, les prix des studios ne varient pratiquement pas en région parisienne.

Cependant, vu que les prix des loyers dans la capitale plusieurs étudiants préfèrent louer des studios dans les banlieues où les prix sont plus acceptables, ce qui justifie cette stabilité de prix de loyers » explique Brice Boulet, président de Location-etudiant.fr. au niveau des logements les prix des studios parisiens rien n’a changé avec 731 euros comme prix cette année alors que l’année passée il était de 734. Par contre, le prix d’un T2 augmente de 5,84% et s’établit à 1301 euros, alors que l’année passée il était fixé à 1225 euros.

PrécèdentSuivant
Pauline
Pauline, 25 ans, étudiante en Psychologie à l'Université de Lyon 2. J'ai également fait 3 années (perdues) en école de commerce avant de "vraiment" découvrir ma voie, dans laquelle je suis épanouie.