Vie étudiante

Paris garde sa place de ville la plus chère pour les études

Cette année encore, Paris reste la ville la plus coûteuse pour les jeunes étudiants. L’UNEF (union nationale des étudiants de France) a en fait dresser le classement de 34 villes étudiantes (plus et moins chères). Il faut dire que les prix ne sont pas les mêmes dans toutes les villes étudiantes.

L’UNEF a publié son étude le 14 août et juge que le coût de la vie étudiante a augmenté de 1,23% à la rentrée 2016. Cependant, cette augmentation ne soit pas la même à Paris comme à Limoges qui sont respectivement la première et la dernières de ce classement la 1ère et la dernière place du classement.

Pour réaliser son étude, l’association s’est basée sur plusieurs critères tels que l’alimentation, les ouvrages, le téléphone et les loisirs, les charges), mais aussi, les loyers des logements étudiants de la ville sans oublier ce que débourse par année, un étudiant dans les transports en commun.

Toutefois, l’étude de l’UNEF parle plus des différences entre les villes. Globalement, les dépenses faites par les étudiants par mois s’établiraient à 1 035€ à Créteil alors qu’à Brest, un étudiant débourserait mensuellement 661€ à Brest.

Les loyers représentent les premières dépenses

L’association indique que le logement occupe la première place des dépenses pour un étudiant, car 55% des étudiants paient annuellement un loyer. Un point important dans le coût de la vie étudiante. Cependant, le prix d’un loyer pour un étudiant ferait aussi partie de la première raison qui explique les différences entre les villes, car dans certaines villes, les prix sont multipliés par deux. La différence entre Paris et Limoges, l’écart est de 480€.

Malgré que l’UNEF ai fait état de ses différences, le gouvernement de son côté a entamé depuis 2012 des actions en encadrant notamment les loyers à Paris en vue d’offrir des conditions de vie optimales aux étudiants.

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur l’a d’ailleurs rappelé dans communiqué de presse datant du 15 Août 2016 : « le gouvernement veut privilégier le logement étudiant ».

Le coût des transports en commun

Les étudiants dépensent aussi en transports en commun. Or l’UNEF, indique que les tarifs de transport varient d’une ville à une autre avec Bordeaux où les prix connaissent une hausse de 7,43% (15€), à Lyon, la hausse est de 2,6 et coûte donc 8€ en plus, et pour finir, Paris où la hausse est de 2,4% pour 7€ de plus. L’étude démontre que les transports coûtent 300 euros/ an dans 5 villes.

PrécèdentSuivant
Pauline
Pauline, 25 ans, étudiante en Psychologie à l'Université de Lyon 2. J'ai également fait 3 années (perdues) en école de commerce avant de "vraiment" découvrir ma voie, dans laquelle je suis épanouie.