Non classé

Recul des prix des loyers de studios

En 2016, les tarifs des logements étudiants sont restés fixes. On note que les loyers des deux pièces sont en baisse dans les villes de province, alors que les prix des loyers des studios dans la région parisienne, se stabilisent.

Quand la rentrée approchent les étudiants français recherchent un logement. Pour prétendre avoir un studio en location, il faut débourser en moyenne 450 euros dans 26 capitales de province comme l’a indiqué la dernière étude 2016-2017 du site location-étudiant.fr.

Il y a deux ans, le prix d’un studio était de 431 euros et 434 euros l’année passée. Mais cette tendance de prix qui avait connu un recul dans les grandes capitales universitaires en 2014, surtout à Paris, s’est maintenue, sauf dans la région parisienne.

Toutefois, ce recul s’est amoindri en 2016, malgré quelques sauf dans pour les deux pièces à Paris et en banlieue parisienne.

Diminution des loyers en province

Par contre en Province, les loyers des studios continuent à baisser en cette année 2016, mais elle diminue comparé à 2014. Ces baissent sont enregistrées dans 17 agglomérations de province comme l’indique l’étude menée en 2015 et 2016.

Notons que ce recul va au delà des 1% dans huit capitales comme Nantes et Poitiers qui présentent un pourcentage respectif de (-2,30 % et -10,57 %.

C’est à Dijon que la baisse la plus impressionnante est notée avec une croissance notée entre 2015 et 2016 établie à -15,23 % concernant les studios et -10,54 % pour les deux-pièces.

Par contre, il n’y a que quatre villes qui enregistrent une hausse impressionnante de plus de 3% comme Bordeaux, Clermont-Ferrand, Orléans, Le Havre.

En ce qui concerne les deux pièces, les prix sont en recul excepté Avignon qui a connu une hausse de 8,01 % et Bordeaux 3,66 %.

Par contre dans la région parisienne, la croissance est carrément tranchée. La croissance est ralentie en ce qui concerne les loyers des appartements deux-pièces. Alors que pour les studios, ces prix sont mixtes.

A Boulogne Billancourt, les studios coûtent pratiquement 810 euros, alors qu’à Clamart, le même studio coûtera 602 euros à l’étudiant. En gros on peut dire que les prix croissent de façon diverse entre les deux villes citées plus haut, alors que le marché est reconnu pour posséder un potentiel. Dans d’autres capitales intéressantes, les prix des loyers des studios ont baissé : Asnières avec -5,67 %, Saint-Germain-en-Laye 3,37 %.

PrécèdentSuivant
Marine
Marine, étudiante en Master 2 E-Marketing à Lyon. Anciennement présidente du BDE de mon école de commerce, je partage ici mes bons plans pour les étudiants !